Imprimer
Accueil » Chroniques » Historique du Clan

Historique du Clan

 

Le Clan de Saint-Philippe-du-Roule et de la Madeleine (28ème Paris) a été fondé à la Saint-Georges 1930 par André Cruiziat. Un bulletin de Clan, La Route de Saint Philippe, est publié dès juin 1930. L’aumônier est le père Pol-de-Léon Albaret, un jeune franciscain du monastère de la rue Marie-Rose (Paris XIIIème).

 

1930-1933

Fondation en juin 1930, affiliation en 1931
Chef de Clan, André Cruiziat
Aumônier, père Pol-de-Léon
Camp 1931 dans les Vosges, Noël 1931 au Vert-Galant, camp 1932 au Luxembourg, Noël 1932 à Notre-Dame-de-la-Route, camp 1933 dans les Cévennes

En 1931, aux confins d’Asnières, de Colombes et de Gennevilliers, le Clan, encouragé par l’œuvre catholique du général de Castelnau, monte le patronage Notre-Dame-de-la-Route, inauguré par le cardinal Verdier en 1933. Le site se gagne aisément par l’autobus CL-45, depuis la Madeleine mais l’endroit peuplé de cabanes de chiffonniers est surnommé « Gadouville » ! L’œuvre fut poursuivie plusieurs années. La chapelle existe toujours au 39, rue Henri-Poincaré, à Asnières, lieu-dit Les Morinoux, près du port de Gennevilliers ; modeste édifice de briques avec une croix scoute en carreaux sur le seuil ; les cabanes ont laissé la place à des blocs d’immeubles locatifs.

Lors de son affiliation, le Clan se choisit un père spirituel, « Don Bosco » dont il prend le nom. En 1932, entrée au séminaire de Jacques Huerre ; il y eut de nombreuses autres vocations parmi les membres du Clan. Le Clan s’élargit aux anciens des troupes de Saint-Augustin (12ème et 16ème Paris), du cours Saint-Louis (19ème) et de la Madeleine (28ème).

Un camp de Noël dans le Morvan réunit « Don Bosco » et « Rois Mages », le Clan de Polytechnique (116ème Paris). Durant l’été 1933, le père Yves Congar, dominicain et futur cardinal, assure l’aumônerie du camp (Mende - mont Aigoual) ; il tient un journal où il se montre impressionné par la personnalité de Cruiziat.

 

1933-1940

Chefs de Clan, André Cruiziat (jusqu’en 1935), Eugène Dary (de la 18ème, 1935-1936), Lucien Huveteau (1936-1938). Inconnu pour les années 1938-1940
Aumôniers, abbé Laumondais puis le père Pol-de-Léon
Noël 1933 à Saint-Joseph-des-Fontenelles sous le Mont Valérien, Noël 1934 à Notre-Dame-de-la-Route, camp 1935 avec le père Boulay (dominicain) en Terre sainte, Juillet 1936 dans les Pyrénées, Noël 1936 à Arnouville-lès-Gonesse, Avril 1937 en Provence avec le père de Montrichard, Juillet 1937 au Luxembourg, Noël 1937 dans la cité des cheminots de Bondy
Départs routiers devant Notre-Dame de Paris

 

Sur la quarantaine de routiers, seule une bonne dizaine vient de Saint-Philippe. « Don Bosco » est devenu Clan de district dès 1933, pour l’ouest du district, tandis qu’un second Clan, « François-Xavier », est créé pour l’est du district par Eugène Dary, afin de conserver à « Don Bosco » une taille raisonnable. Sa célébrité atteint alors un sommet. En effet, le Clan Don Bosco de la 27ème Paris (Saint-Philippe-du-Roule), seul Clan du VIIIème arrondissement, est réaffilié en octobre 1936 avec les unités 27ème, 19ème (Roland), 15ème (Saint-Charles-de-Monceau), 54ème (Saint-François-de-Sales), 104ème (Sainte-Marie-de-Monceau) et quelques routiers issus d’H.E.C. -alors place Malesherbes.

Il publie le « Carnet de route du Clan Don Bosco » et joue le rôle de clan-école : il accueille des routiers en formation pour d’autres Clans et fournit de nombreux chefs aux troupes du VIIIème arrondissement et des environs. Le Clan donne le ton à toute la Route parisienne avec un écho partout en France. Les chefs de Don Bosco sont souvent des anciens de la 27ème et son local est celui de la troupe -2, rue de la Baume.  Sa patrouille de routiers mariés « Sainte Famille », créée en 1934, est à l’origine des Équipes Notre-Dame. Il cesse d’être Clan de district en 1940.

Les réunions ont lieu au local de la 27ème ou bien au 78, rue de Courcelles. Est-ce de « Don Bosco » que vient la prière traditionnelle du vendredi à 7 heures du matin ? En tout cas, le Clan fait célébrer, tous les premiers vendredis du mois, une messe destinée aux routiers travaillant dans le centre de Paris dans la crypte de la Madeleine et des messes du matin au couvent dominicain de l’Annonciation -222, rue du Faubourg-Saint-Honoré-, ou à la maison paroissiale de Saint-Philippe-du-Roule -174, rue du Faubourg-Saint-Honoré.

 

1940-1946

Chefs de Clan, Henri Hache (1940-1941), Gilbert-Marie Saint-Germain (1942-1943 puis 1944-1946), Jean-Louis Lang (1943-1944)
1943, camp itinérant de Notre-Dame-de-La-Salette au Valgaudemar, quinze jours de marche via le Vercors, ravitaillement difficile, qui fut même, un jour, assuré par les maquisards de la région.

En 1941, Henri Hache reconstitue clandestinement le Clan Don Bosco, commun entre Saint-Philippe-du-Roule, le cours Saint-Louis (19ème), Sainte-Marie-de-Monceau (104ème) et la Madeleine (28ème) ; il exista ainsi jusqu’en 1946. Engagés dans la 2e D. B., Jean-Louis Lang est tué en Lorraine à l’automne 1944 et Robert Pineau au siège de Strasbourg en 1945.

En 1944, une équipe, inscrite à la Croix rouge, participe au secours donnés aux bombardés et au ramassage des corps ; à la Libération, elle se joint à l’exfiltration des prisonniers politiques qui, enfermés dans les forts de l’est parisien, sont ramenés en-deçà des lignes alliées.

Le Clan n’a plus de contact avec ses anciens chefs Cruiziat et Pouilly alors qu’ils organisent, en 1945, la Saint-Georges au niveau national, notamment place de la Concorde, dernière apparition de l’équipe de la 27ème d’avant-guerre au niveau national.

 

1946-1968

Chefs de Clan, Amédée de Miribel (1946-1948), Henri Lemerle (1948-1949), Maurice Grosjean (1951-1952). Inconnu pour les périodes 1949-1951 et 1952-1968
Fermeture du Clan autour de 1968

Après 1946, c’est un Clan traditionnel, attaché sans doute à son passé et à des formules désormais insolites comme le titre de « maître des novices routiers ».

Vers 1950, « Don Bosco » se rapproche de « Saint-Exupéry », le Clan du collège Sainte-Marie-de-Monceau, tout comme la troupe 27ème est très proche de la troupe 104ème. On trouve presque toujours les anciens de la 27ème à Saint-Exupéry dans les années 1950 : Christian de Chergé, les frères Bačkis… Les Chefs de Clan de Saint-Exupéry viennent généralement de la 27ème ou y sont passés. Après 1952, « Don Bosco » et « Saint-Exupéry » ont fusionné. Ce Clan double survit aux difficiles années 1960. Gonzague Saint-Bris, l’écrivain, en est membre (1966-1968). Sainte-Marie-de-Monceau ferme en 1968 et le Clan sombre vraisemblablement après cette date. Le local était alors rue du Docteur-Lancereaux, dans l’école des Frères des Écoles chrétiennes aujourd’hui disparue où les meutes ont beaucoup recruté.

 

1994-2003

Chefs de Clan, Benoît Gougeon (1994-1995), Guillaume Irigoyen (1995-1996), Thibault Carrard (ancien Chef de Troupe, 1996-1997), Damien Rambaud (1997-1999), Pierre-François Brun (15ème, 1999-2001), Raphaël Bertran de Balanda (2001-2003)
Camp 1995 en Italie, camp 1998 en Roumanie, camp 1999 à Lourdes et Compostelle, camp 2000 en Irlande, camp 2001 dans le Var et Lourdes, camp 2002 au Maroc, camp 2003 à Lourdes et chemin de Compostelle

Le Clan est refondé, en 1994, à Saint-Philippe-du-Roule. Il prend pour nom « Bienheureux Pierre de Turmenyes », diacre de la paroisse, martyr aux Carmes en 1792 et béatifié en 1992. Les routiers portent un foulard blanc, bande verte, mélange des couleurs des 27ème et 39ème. Les chefs de la troupe prennent leur Départ Routier en 1996.

À la rentrée de 1999, la situation n’est pas bonne : pas de chef et, en pratique, plus de Clan. Mais les routiers de la Madeleine (15ème Paris), qui pour quelque raison sont entrés en querelle avec leur aumônier, décident de rejoindre le groupe de Saint-Philippe-du-Roule. Le nouveau Chef de Clan et beaucoup de ses garçons sont donc tous de la 15ème. La greffe prend et le Clan est relancé.

 

2003-2011

Chefs de Clan, Yriex Salinesi-Daumesnil (2003-2005), Thibault Gueugnier (2005-2007), Pierre de La Croix (ancien Chef de Troupe de la 1ère Nanteuil-le-Haudouin, 2007-2008), Jean-Baptiste Romain (ancien chef de Troupe de la 27ème, 2008-2009),Xavier Salinési (2009-2011)
Camp 2004 à Rocamadour, camp 2005 en Bretagne, camp 2006 dans les Alpes, camp 2007 en Italie, camp 2008 en Bohême et Pologne, camp 2009 en Dordogne, camp 2010 en Croatie et Herzégovine, camp 2011 au Cameroun

Jusqu’en 2004, le Clan se tient pour commun avec celui de la Madeleine, ce qui n’est que justice. À la rentrée de 2004, une partie des routiers reprend la troupe de la Madeleine, et lui redonne une forme qu’elle avait perdue. À cette occasion, le Clan de la Madeleine est refondé. En même temps, le Clan reprend une troupe très fragile à Nanteuil-le-Haudouin (Oise), à laquelle il redonne vie. A partir de 2007, le Clan, recrutant largement, est très nombreux pour un groupe à une seule troupe, quinze à vingt routiers. En 2010 et 2011, le Clan, composé de sept membres, se lance dans un de ses projets les plus ambitieux, un camp au Cameroun.